Saint-Sébastien, ou Donostia de son vrai nom, ne se situe qu’à une vingtaine de kilomètres de la frontière française. Pourtant, l’ambiance populaire et survoltée de ses bars à tapas et l’animation qui règne le long de la promenade de la Concha ont un caractère tout à fait espagnol. Comptant l’un des plus grands nombres d’étoiles Michelin par mètre carré au monde, la belle basque est considérée comme la capitale culinaire de l’Espagne. Et il y en a pour toutes les papilles, des somptueux restaurants triplement étoilés face à l’océan aux petits bars à tapas servant tortillas et anchois de Cantabrie. Voici nos bonnes adresses à Saint-Sébastien, pour un week-end à la croisée des plaisirs balnéaires et gustatifs.

Un week-end à Saint-Sébastien

Europe du Sud, Espagne

VENDREDI

20h – Sillonner les bars à tapas de la vieille ville

Saint-Sébastien est souvent considérée comme la capitale gastronomique de l’Espagne. Ici, on prend la cuisine au sérieux, et il n’y a pas de meilleure activité que de complaire à ses papilles en leur donnant à goûter tout un panel de saveurs.

Originaires de Saint-Sébastien, les pintxos sont des tapas basques si populaires qu’ils se sont hissés sur presque tous les comptoirs des bars à tapas du pays. Traditionnellement, il s’agit de tranches de pain surmontées de diverses préparations, des plus simples aux plus élaborées.

Bar à tapas Saint Sebastien

La vieille ville de Saint-Sébastien regorge de bars à pintxos à l’ambiance animée, et il est impossible de goûter à tout tant l’offre est pléthorique. Une bonne stratégie consiste à profiter de sa soirée pintxos à l’espagnole, c’est-à-dire en goûtant à la spécialité de chaque bar avant d’en changer (une tradition appelée poteo).

Commencez par un pintxo d’anchois chez Txepetxa, avant de faire une halte chez Gandarias pour goûter à leur pintxo de solomillo de bœuf au poivron vert. Au Bar Sport, optez pour un pintxo de foie à la plancha, avant de vous installer chez Ganbara où vous pourrez être infidèle aux pintxos le temps de savourer un de leurs plats (raciones) car ils valent vraiment le détour, notamment les champignons au jaune d’œuf et au foie.

Pintxos Saint Sebastien

Si vous avez plutôt envie d’un bon steak basque, commandez l’extraordinaire chuletón du Bar Nestor, un régal absolu servi sur plaque chauffante que l’on déguste à 2, accoudé au comptoir. Ruez-vous également sur leur pintxo de tortilla s’il en reste, mais le défi est de taille car seules deux tortillas (une le midi et une autre le soir) sortent chaque jour des cuisines du bar Nestor. Les gourmands sont prêts à faire la queue pendant 2h pour y goûter, inscrivant leur nom sur la liste d’attente dans l’espoir d’avoir droit à cette bouchée divine… Enfin, direction La Viña pour le dessert, pour se délecter de leur tarta de queso (gâteau au fromage), la douceur la plus plébiscitée de Saint-Sébastien. Comptez environ 2€/pintxos, 48€ pour le chuletón pour 2 du Bar Nestor.

SAMEDI

10h30 – Faire un tour au Marché de la Bretxa

Situé dans la vieille ville, le marché de la Bretxa est une référence à Saint-Sébastien. Ses étals colorés débordent de beaux produits de la plus grande fraîcheur et attirent quotidiennement une foule d’habitués. Remplissez vous aussi votre panier et choisissez fruits, légumes, charcuterie et autres produits typiquement basques que vous dégusterez à midi le temps d’un pique-nique face à l’une des plus belles vues de Saint-Sébastien.

11h – Se balader le long de la promenade de la Concha

Ancien village baleinier, Saint-Sébastien connaît un essor touristique sans précédent sous le règne d’Isabelle II. La ville se transforme alors en station balnéaire Belle Epoque fréquentée par la famille royale espagnole ainsi que l’aristocratie européenne. La promenade de la Concha, qui longe la plage du même nom, est l’un des plus beaux témoignages de cette époque.

Saint-Sébastien
Promenade concha Saint Sebastien

On s’imagine marchant parmi les dandys et princesses héritières, car il règne une ambiance balnéaire à l’ancienne le long de cette promenade ornée de magnifiques balustrades blanches, de réverbères anciens et d’édifices majestueux tels que les thermes de la Perla. De nombreuses terrasses ponctuent la balade, invitant à profiter des rayons du soleil le temps d’un café ou d’un jus pressé. Ne boudez surtout pas ce plaisir!

La Concha
La Concha

En contrebas, les Donostiens jouent aux raquettes sur la plage ou bronzent à loisir sur des chaises longues en bois et tissu blanc. Cette ambiance de station chic a été captée à merveille par Woody Allen dans Rifkin’s festival, présenté à l’ouverture du festival international du film de Saint-Sébastien en 2020. N’hésitez pas à descendre sur la plage, à mettre vos pieds dans l’eau ou à lézarder au soleil sur l’un des nombreux bancs qui jalonnent la promenade.

13h – Pique-niquer face à la baie

Sur les hauteurs de la promenade de la Concha, les jardins de Miramar séparent la plage de la Concha et la plage Ondaretta. Coiffés d’un imposant palais d’été en pierre de taille inspiré des anciennes maisons de campagne du sud de l’Angleterre, ils offrent une superbe vue sur la baie et les passants profitant d’une balade iodée le long de la Concha. Cet écrin de verdure est aussi un point de ralliement privilégié pour les familles, les enfants qui jouent, et les amoureux qui s’enlacent en regardant l’océan.

Parc Miramar
Vue des Jardins Miramar

Plongez dans cette ambiance locale et conviviale le temps d’un pique-nique face aux flots et aux massifs d’hortensias, sur les pelouses d’un vert intense si caractéristique des paysages du Pays Basque.

Parc Miramar
Jardins Miramar

Une fois votre pique-nique terminé, poursuivez la balade sur la jolie plage d’Ondaretta en direction du Peigne du vent, un ensemble de trois sculptures de l’artiste basque Eduardo Chillida qui s’intègre parfaitement au dialogue agité des embruns et de la côte rocheuse. Vous aurez d’ailleurs sans doute remarqué une sculpture similaire plus tôt lors de votre promenade, car Chillida a également investi la promenade de la Concha avec sa statue en pierre Hommage à Fleming, l’inventeur de la pénicilline.

Plage Ondarreta
Plage Ondarreta

15h – Profiter de la plus belle vue de Saint-Sébastien depuis le Mont Igueldo

A 5 minutes à pied du Peigne du vent, un funiculaire historique aux wagons de bois permet d’atteindre le sommet du Mont Igueldo. Un petit parc d’attraction y est lové, permettant de profiter de la plus belle vue de Saint-Sébastien depuis ses attractions vintage et tout public. Si les manèges sont payants (entre 2 et 3€ par manège et par personne), le belvédère est quant à lui accessible gratuitement pour les détenteurs d’un billet de funiculaire.

Bonnes adresses Saint-Sébastien
Vue du Mont Igueldo

15h30 – S’offrir un bain de nature sur le chemin de Compostelle

Emprunté chaque année par des centaines de milliers de pèlerins, de marcheurs ou d’amoureux de la nature, le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle est un tracé mythique qui relie Saint-Jean-Pied-de-Port à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Galice. Cet itinéraire, réputé pour la beauté des paysages qu’il traverse, passe par Saint-Sébastien et le Mont Igueldo.

Chemin de Compostelle Saint Sebastien

Depuis le parc d’attraction, rejoignez la rue Ametzi puis le restaurant Asador Nikolas pour marcher vous aussi sur ce chemin mythique. Vous tomberez nez-à-nez avec des vaches heureuses qui paissent dans les prés, des maisons à colombages typiquement basques et des jardins bien entretenus dont le vert vif contraste somptueusement avec le bleu intense de l’Atlantique… Une vraie carte postale du cantabrique.

21h – Dîner 3 étoiles chez Akelarre

Loin de l’agitation de la ville et sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, le restaurant Akelarre est un monument de la gastronomie basque et espagnole. Cette table d’exception, récompensée de 3 étoiles Michelin sans discontinuer depuis 2007, est celle d’un hôtel 5* Relais & Châteaux ouvert sur l’océan. Par beau temps, n’hésitez pas à prendre un verre sur l’une des terrasses avant de passer en salle pour le dîner.

Akelarre bar Saint Sebastien
© Akelarre

Aux commandes du restaurant, Pedro Subijana, un enfant du pays dont le talent n’est plus à prouver. Sacré meilleur chef d’Espagne en 1979 à l’occasion du Prix National de Gastronomie et figure de proue de la nouvelle cuisine basque, ce virtuose des saveurs s’attache à réinventer la cuisine de sa région, en la faisant dialoguer avec des influences externes ou en expérimentant à l’envi de nouvelles combinaisons et techniques. Les produits, en provenance directe des marchés de Saint-Sébastien et des bateaux de pêche, sont évidemment d’une qualité exceptionnelle.

Akelarre deco Saint Sebastien
© Akelarre

Mais Akelarre n’est pas qu’un très bon restaurant. C’est un espace de partage, un lieu de bonheur où l’on sent la volonté infatigable du chef de ravir ses convives. Pedro Subijana le dit lui-même: ici, on arrive en client et on repart en ami. Connu pour son perfectionnisme hors-norme, le chef accorde une importance presque obsessive à chaque détail du repas, pour transmettre l’amour de sa terre et de sa gastronomie. Le cadre somptueux – un écrin épuré au design contemporain face à la mer – participe à la réussite de cette mission. Un moment suspendu, une expérience inoubliable, voilà ce qui est écrit au menu aux côtés des grands classiques de Pedro Subijana et de ses dernières créations.

DIMANCHE

10h – Arpenter les collections du musée San Telmo

San Telmo est un musée pluridisciplinaire qui donne à ses visiteurs un aperçu de la société basque en abordant à la fois son histoire, sa culture, ses traditions et ses courants artistiques. Sa section des Beaux-Arts compte des milliers d’œuvres produites entre la fin du XIXème et aujourd’hui, dont une grande collection d’œuvres basques.

Musee San Telmo Saint Sebastien
Musée San Telmo
Musee San Telmo Saint Sebastien Beaux Arts
Musée San Telmo

Les départements d’archéologie, d’ethnographie, d’histoire et de photographie apportent un éclairage différent mais tout aussi intéressant sur le contexte socio-culturel de la région. Ne manquez pas cette visite très enrichissante, ne serait-ce que pour la beauté du couvent dominicain du XVIème qui abrite une partie des collections.

12h – Faire le tour du Mont Urgull

En sortant du musée, prenez à gauche en direction du Pasealeku berria, une promenade qui fait le tour du Mont Urgull et offre de beaux panoramas sur l’océan et les plages de Saint-Sébastien. Vous apercevrez en premier la plage de La Zurriola, constamment peuplée de surfeurs en néoprène. Pour profiter ensuite d’un magnifique point de vue sur la baie de la Concha, prenez le sentier entouré de végétation pour rejoindre le mirador.

Saint-Sébastien depuis le Mont Urgull
Vue du Mont Urgull

12h45 – Déambuler dans la vieille ville

En redescendant du Mont Urgull, vous arriverez au port de pêche de Saint-Sébastien, dont les petites maisons alignées arborent du linge séchant aux fenêtres et s’agitant au gré de la brise, comme pour mimer les drapeaux plantés à la poupe des bateaux qui leur font face.

Port de pêche de Saint-Sébastien
Port de pêche de Saint-Sébastien

Remontez vers la vieille ville (parte vieja) et baladez-vous dans les jolies rues du quartier: Mayor, 31 de agosto, Fermín Calbetón, Pescadería… Arrêtez-vous également sur la jolie place de la Constitution, et remarquez les numéros affichés sur les balcons des façades néoclassiques. Ils sont le vestige des fêtes taurines jadis tenues sur la place, chaque balcon servant de loges aux spectateurs venus admirer le spectacle.

Jardins Alderdi-Eder
Jardins Alderdi-Eder
Vieille ville Saint Sébastien
Vieille ville de Saint-Sébastien

13h30 – Déjeuner chez Ikaitz

Dans une ville comme Saint-Sébastien, le plus dur est de choisir où manger tant l’offre gastronomique est vaste. Si la ville est particulièrement réputée pour ses pintxos et ses restaurants étoilés, elle abrite également de nombreuses adresses bistronomiques qui valent le détour. Ce détour, justement, vous mènera dans le quartier de Gros, de l’autre côté du fleuve Urumea pour découvrir Ikaitz, une table au cadre rustique mais à la cuisine diablement savoureuse.

Les assiettes, toujours colorées et présentées de manière très créative, mettent en avant les traditions culinaires basques et espagnoles: terrine de foie mi-cuit maison accompagnée de toasts briochés, poulpe à la braise et sa purée de poivron, salade de homard et de palourdes, canard aux fruits rouges… L’éventail de saveurs à la carte est étourdissant. La carte des vins est intéressante également et propose quelques bonnes bouteilles espagnoles.

Ikaitz

15h30 – Poser sa serviette sur l’île de Santa Clara

Après le repas, retournez sur le port afin d’embarquer sur un bateau qui vous mènera à l’île de Santa Clara, au beau milieu de la baie de la Concha. Orientée face aux plages de Saint-Sébastien, elle est exposée plein sud et permet de profiter des joies de la baignade de manière un peu plus intime, bien que sa petite plage se remplisse vite en été. Les bons nageurs pourront quant à eux la rejoindre facilement depuis la plage Ondaretta.

Ile de Santa Clara
Ile de Santa Clara
Plage de Santa Clara
Plage de Santa Clara

Et si votre week-end à Saint-Sébastien se prolonge…

  • SURFER sur les flots de Zurriola
  • Faire un tour au centre d’art contemporain TABAKALERA
  • Visiter la fondation CHILLIDA-LEKU
  • Découvrir le MUSÉE BALENCIAGA à Getaria
  • Prendre un bain de mer à ZUMAIA, une plage à la géographie exceptionnelle
  • Visiter le Musée GUGGENHEIM de Bilbao
  • Explorer la CÔTE BASQUE française

Préparez votre week-end à Saint-Sébastien

Notre sélection d’hôtels à Saint-Sébastien

Boutique hotel Villa Favorita Saint Sébastien

Villa Favorita ****

A partir de 170€

Située sur la promenade de la Concha, la Villa Favorita est un boutique hôtel réservé aux adultes. C’est aussi la seule villa XIXème de la Concha a être encore debout. Ce bijou de l’hôtellerie basque, partie intégrante du patrimoine de la ville, compte 23 chambres et suites vue mer ou ville, un bar et un restaurant doublement étoilé au Michelin, Amelia. Emplacement imbattable, élégance et gastronomie: voilà une étape de choix pour découvrir Saint-Sébastien le temps d’un week-end.

Hotel de Londres Saint Sebastien

Hôtel de Londres y de Inglaterra ****

A partir de 94€

Surplombant depuis plus de 150 ans la baie de la Concha, l’hôtel de Londres y Inglaterra est un grand édifice de style Belle Epoque comptant 166 chambres et suites. Son emplacement, au carrefour des plages et de la vieille ville, est idéale pour découvrir Saint-Sébastien. A savoir, l’hôtel propose 9 types de chambres, dont les plus petites mesurent à peine 15m². Vous veillerez à réserver une chambre classique (ou de catégorie supérieure) si vous désirez plus d’espace.

Akelarre sdb

Akelarre *****

A partir de 325€

A 5km du centre-ville de Saint-Sébastien, dans un environnement calme et verdoyant, Akelarre est le Relais & Châteaux qui abrite le restaurant éponyme, 3 étoiles au guide Michelin. Ses 22 chambres jouissent toutes d’une vue magnifique sur l’océan, de quoi couler des jours paisibles. Le spa de 800m² procure lui aussi de merveilleux moments de détente avec ses cabines de soin, son circuit d’hydrothérapie, son sauna, son jacuzzi et son hammam, tous face à la mer. Une adresse d’un luxe extraordinaire.

Villa Soro Saint Sebastien

Villa Soro ****

A partir de 115€

C’est dans le quartier de Gros que la Villa Soro est implantée, à quelques minutes de vélo (fourni par l’hôtel) du centre-ville. Cette maison de famille du XIXème siècle de style anglais possède un cachet remarquable: hauts plafonds, escalier en bois sculpté, plafond en vitrail… et même un jardin imaginé par Pierre Ducasse, paysagiste de la famille royale. Une collection d’art privée embellit par ailleurs les espaces communs, qui font preuve d’une grande élégance, tout comme les chambres de l’hôtel.

Maria Cristina Saint Sebastien

Maria Cristina *****

A partir de 302€

L’hôtel Maria Cristina fait partie de la Luxury Collection du groupe Marriott. Installé aux portes de la vieille ville dans un bâtiment majestueux signé Charles Mewes (également à l’origine du Ritz à Paris), le Maria Cristina revendique un luxe classique et intemporel. Tout ici respire l’élégance, on se croirait revenu au temps où les têtes couronnées fréquentaient les lieux…. Les chambres donnant sur l’avenue, bien qu’un peu bruyantes, offrent une vue magnifique.

Lasala Plaza Hotel Saint Sebastien

Lasala Plaza Hotel ****

A partir de 143€

L’hôtel Lasala Plaza jouit d’un emplacement extraordinaire, en plein centre historique et à deux pas du port. Ses chambres sont spacieuses et dotées de grands lits confortables. Mais son atout le plus spectaculaire est sans aucun doute son rooftop avec couloir de nage et vue dégagée sur la baie de la Concha, où profiter de magnifiques couchers de soleil lorsque le ciel est dégagé. En plus des nombreux restaurants alentour, l’hôtel compte sa propre taverne, La Jarana.

Se rendre et se déplacer à Saint-Sébastien

Saint-Sébastien est desservi par 3 aéroports: celui de Saint-Sébastien, celui de Bilbao et celui de Biarritz. Des navettes régulières relient la ville à chacun d’eux. Etant située à 20km de la frontière française, Saint-Sébastien est également facile à rejoindre par la route. Vous devrez laissez votre voiture pour explorer le centre-ville, de préférence dans un parking sécurisé. Une alternative consiste à se garer gratuitement à la Foire-Exposition Ficoba à Irun, puis de prendre le train en direction de Saint-Sébastien (40 minutes de trajet).

Une fois sur place, vous pourrez profiter de la ville à pied, car elle se prête particulièrement bien aux balades. L’ascension du Mont Igueldo est quant à elle facilitée par le funiculaire historique qui dessert le sommet. Enfin, les 75km de pistes cyclables jalonnant la ville font de Saint-Sébastien une destination particulièrement agréable à parcourir à vélo.

Carte de nos bonnes adresses à Saint-Sébastien

Google Maps

By loading the map, you agree to Google's privacy policy.
Learn more

Load map